×

Annonce

SlideshowFx Plug-in: Impossible de trouver l'album 6236986908101204929 dans 103062272848867927071

Avant le 3 Juillet 1940

1939 - Début 1940

Cette période est marquée par des rencontres entre les deux états-majors alliés en particulier entre l'Amiral Darlan et le First Sea Lord : Sir Dudley Pound. La coopération franco-britannique est intense tant en Atlantique à la recherche des raiders allemands, qu'en Méditerranée, celle des bâtiments italiens. De nombreux échanges ont lieu entre les deux Marines, des escales en Angleterre rencontrent un franc succès.

  • Les autorités

{sfx ...}

Le port de Mers el Kébir

Avant l'armistice à Mers el Kébir, seule, une sortie, le 12 juin est à mettre à l'actif de la force de Raid et de l'escadre d'Alger. Le but était d'intercepter les cuirassés Scharnhost et Gneisenau. Signalés par Gibraltar, ils tentaient de faire une percée en Méditerranée où ils étaient susceptibles d'être rejoints par l'escadre italienne. Ces informations étaient erronées.

Seuls 2 avisos, le Cdt Bory et la Curieuse, le 16 juin, en escorte au large d'Oran détectèrent une présence sous-marine. Tout en évitant les torpilles, la Curieuse éperonna le sous-marin italien Provana, contraint de faire surface. Un contre-torpilleur rallia les 2 avisos pour les escorter vers Oran, la Curieuse ayant son étrave fortement endommagée.

Le 18 juin, l'ensemble des bâtiments quitte Brest pour l'Angleterre, le Maroc, le Sénégal, l'escadre de Toulon est en alerte. La force de Raid est au mouillage à Mers el Kébir, la force X est à Alexandrie. Les derniers principaux bâtiments sont aux Antilles et au Sénégal.

A partir du 25 juin, entrée en vigueur de l'Armistice :

  • Plus de mouvements de bâtiments possibles,
  • Débarquement de tous les combustibles, munitions et armes portatives,
  • Démontage des installations radio,
  • Début de congédiement des équipages en particulier des réservistes. Ils étaient plus de 1600 à Mers el Kébir répartis sur les différents bâtiments de la force de Raid.

Le Port de Mers-el-Kebir

  • le port

{sfx ...}

Le port de Mers el Kébir

  • Les bâtiments

{sfx ...}

Les bâtiments

Cette partie de la Flotte Atlantique se compose de :

  • 2 croiseurs de bataille : Le Dunkerque et le Strasbourg.
    • Le Dunkerque lancé à Brest en 1935. 30700 tonnes. Vitesse : 30 Nds. 8 pièces de 330 mm disposées en 2 puissantes tourelles quadruple sur la plage avant. 1600 hommes. Cdt : CV Seguin. Le Dunkerque porte la marque du chef de l'escadre : le VA Gensoul.
    • Le Strasbourg lancé à St Nazaire en 1936. Performances et armement identiques au Dunkerque. Cdt : CV Collinet.
  • 2 cuirassés plus anciens : La Bretagne et la Provence qui porte la marque de la 2ème Escadre aux ordres du CA Bouxin.
    • La Bretagne : 28500 tonnes. Vitesse : 20 Nds. 10 canons de 340 mm. 1300 hommes. Cdt : CV Le Pivain
    • La Provence : Mêmes caractéristiques que la Bretagne. Cdt : CV Barois.
    • Le Commandant Teste. Transport d'aviation construit en 1929. 10000 tonnes. Vitesse : 25 Nds. 680 hommes. Cdt : CV Lemaire.
  • 6 contre-torpilleurs. 2ème Division de ligne, sous les ordres du CA Lacroix, marque sur le Mogador.
    • Le Terrible date de 1938. 2800 tonnes. Vitesse : 45 Nds. Record de vitesse d'un navire de guerre : 45,7 Nds. 220 hommes. Cdt : CF Bonneau.
    • Le Kersaint : 1931. 2700 tonnes. Vitesse : 36 Nds. 190 hommes. Cdt : CF Rebuffel.
    • Le Tigre : 1925. 2400 tonnes. Vitesse : 35 Nds. 190 hommes. Cdt : CF de la Forest Divonne.
    • Le Lynx : 1925. 2400 tonnes. Vitesse : 35 Nds. 190 hommes. Cdt : CF Le Mintier de la Motte Basse.
    • Le Volta : 1938. 2880 tonnes. Vitesse : 40 Nds. 250 hommes. Cdt : CF Jacquinet.
    • Le Mogador : 1937. 2880 tonnes. Vitesse : 40 Nds. 250 hommes. Cdt/ CF Maerten.

Le Port d'Oran

  • le port

{sfx ...}

Port d'Oran

La Flotte se compose de :

  • 10 Torpilleurs, dont le Bordelais, le Boulonnais, le Brestois, le Casque, le Corsaire, la Poursuivante, la Tornade, la Tramontane, le Trombe et le Typhon.
  • 4 Sous-marins de la 14ème DSM, amarrés au quai des torpilles de Marine-Oran : L'Ariane, la Danae, la Diane et l'Eurydice.
  • Des escorteurs et navires auxiliaires : l'Aviso colonial Rigault de Genouilly, la Colombie, le Terre-Neuve.
  • 4 Patrouilleurs dont la Toulonnaise et la Sétoise. Un aviso dragueur de mines : le Chamois et des remorqueurs dont l'Armen et l'Esterel.

2 juillet

La force H, sous les ordres de l'Amiral Somerville qui a sa marque sur le Hood, appareille de Gibraltar.

14H10. Dernier message de l'amirauté britannique :

'Le lancement de l'opération est fixé le 3 juillet et impérativement la mission doit être terminée avant la nuit'

Churchill, malgré les réserves d'une partie de la Royal Navy avait tranché, sans état d'âme.

Cette force H se compose de :

  • 1 croiseur de bataille : le Hood construit en 1918. 45000 tonnes. 8 pièces de 380mm. 1420 hommes. Cdt : CV Glennie.
  • 2 cuirassés : les Valiant et Resolution
  • 2 croiseurs légers : les Arethuse et Enterprise
  • 10 destroyers : les Active, Foresight, Faulkner, Keppel, Vidette, Vortigern, Wrestler, Fearless, Escort et Foxhound
  • 1 PA l'Ark Royal construit en 1937. 29000 tonnes.Vitesse : 30 Nds. 60 avions : les Swordfish et les Skua. 1600 hommes. Cdt : CV Holland.
  • 2 sous-marins : les Proteus et Pandora.