Les Antilles

JUILLET 1940

JUILLET 1940 AMIRAL ROBERT
JUILLET 1940 AMIRAL ANGLAIS PURVIS
JUILLET 1940 LE BREWSTER FIGHTER F2A
JUILLET 1940 LE CURTIS HAWK 75S
JUILLET 1940 LE CURTISS SBC 4S HELLDIVER.
JUILLET 1940 LA JEANNE D'ARC
JUILLET 1940 LE CROISEUR EMILE BERTIN
JUILLET 1940 LE HMS DUNEDIN.
JUILLET 1940 LE HMS TRINIDAD
LE BEARN ET LA JEANNE D'ARC AU MOUILLAGE
LE PA BEARN

Les Antilles

L'amiral Robert est le Haut-Commissaire de la France aux Antilles. Des avions de combat, des bâtiments de guerre sont présents ainsi que des bâtiments de commerce sans oublier 300 tonnes de la Banque de France qui y ont été transférées.

Des fortes tensions existent entre l'amiral Robert et l'amiral Purvis, Cdt en Chef britannique de l'Ouest Atlantique. Ce dernier n'hésite pas à menacer directement les intérêts français de la zone. Fort heureusement, Cordell Hull, secrétaire américain, intervient près de son homologue britannique, Lord Lothian. Une escadre américaine est détachée pour éviter tout incident.

La Royal Navy se retire. Une zone de neutralité est mise en place.

Le 12 et le 14 juillet, un modus vivendi est ainsi obtenu.