5 JUILLET 1940

Les obsèques

OBSEQUES LES RESCAPES SE RENDENT AU CIMETIERE.
OBSEQUES INSPECTION DE LA GARDE D'HONNEUR
OBSEQUES CEREMONIE EN COURS
OBSEQUES VUE DE LA CEREMONIE
OBSEQUES ASSISTANCE RECUEILLIE
OBSEQUES DEROULEMENT DE LA CEREMONIE
OBSEQUES RECUEILLEMENT
OBSEQUES -  VUE D'ENSEMBLE.
OBSEQUES LA GARDE REND LES HONNEURS AUX VICTIMES
OBSEQUES SALUT DU PIQUET D'HONNEUR
OBSEQUES SALUT DES AUTORITES
OBSEQUES GARDE D'HONNEUR SENEGALAISE
OBSEQUES HOMMAGE DE L'AMIRAL GENSOUL AUX VICTIMES
AMIRAL GENSOUL CONDOLEANCES AUX FAMILLES
OBSEQUES LA FOULE RECUEILLIE DEVANT LES CERCUEILS
OBSEQUES GARDE D'HONNEUR DEVANT LES CERCUEILS ALIGNES
OBSEQUES EMOTION DES INFIRMIERES
OBSEQUES LES AUTORITES RELIGIEUSES.
OBSEQUES LES AUTORITES CIVILES ET MILTAIRES
OBSEQUES -  LES OFFICIELS
OBSEQUES RECHERCHE D'UN CAMARADE
OBSEQUES SURVIVANTS DU DRAME
OBSEQUES RECONFORT AUX RESCAPES.
OBSEQUES VUE D'ENSEMBLE

Les obsèques

Les obsèques se déroulèrent dans le cimetière de Mers el Kébir en présence des autorités civiles, militaires et religieuses. Les marins des compagnies de débarquement et les rescapés défilèrent devant les cercueils de leurs camarades. Le curé Koeger donna l'absoute. Des piquets de marins et de sénégalais présentèrent les armes tandis qu'un clairon jouait la sonnerie aux morts.

Au milieu des cercueils, l'Amiral Gensoul, la voix étranglée par l'émotion dit un dernier adieu aux victimes : 'Vous aviez promis d'obéir à vos chefs, pour tout ce qu'ils vous commanderaient, pour l'honneur du pavillon et la grandeur des armes de la France. Si aujourd'hui, il y a une tâche sur un pavillon, ce n'est certainement pas sur le nôtre'.

Donnant l'accolade à la mère d'un disparu, il ajouta : 'En vous embrassant, Madame, ce sont toutes les mères de mes chers marins que j'embrasse'.