Amazing grace

sound by Jbgmusic

LE DUNKERQUE CV DANBE CEM DE l'AMIRAL GENSOUL SCRUTE L'HORIZON
LE DUNKERQUE POSTE DE COMBAT ON FERME LES HUBLOTS
LE DUNKERQUE POSTE DE COMBAT ON VEROUILLE LES PANNEAUX
LE DUNKERQUE POSTE DE COMBAT ON ARME LA TOURELLE
PREMIERE SALVE D'AJUSTEMENT
SALVE PRES DU REMORQUEUR ARMEN LE CDT MT CHOSSE TOUCHE PAR UN ECLAT DECEDERA PEU APRES
DEBUT DE L 'ATTAQUE : SALVE SUR LA JETEE
NOUVELLES SALVES SUR LA JETEE
GERBES IMPRESSIONNANTES DUES AUX SALVES ANGLAISES
DEBUT DES TIRS ANGLAIS VUE DU PORT D'ORAN
ATTAQUE VUE DU PORT D'ORAN
EXPLOSIONS VUES DU PORT D'ORAN
VUE PRISE DU COLOMBIE ANCRE DANS LE PORT D'ORAN COLONNES DE FUMEE DUES AUX EXPLOSIONS DES GRENADES ASM DU MOGADOR
L'ATTAQUE VUE DES COLLINES DE SANTA-CRUZ
SORTIE DES CT VUE DE LA TERRE
LES CT SOUS LES TIRS VUE DE LA TERRE
SALVES ANGLAISES LES COUPS TOMBENT SUR LA JETEE PRES DE LA BRETAGNE ET DU STRASBOURG
LA BRETAGNE : TIRS ENCADRANT
PREMIERESALVE DE 380 TIREE DE 16000M DEVANT LA DIGUE A LA HAUTEUR DE LA BRETAGNE ET DU STRASBOURG
LE DUNKERQUE PREMIER PLAN LA PROVENCE LE SRASBOURG LA BRETAGNE
LE STRASBOURG ENCADRE PAR DES TIRS ANGLAIS S'APPRETE A QUITTER SON MOUILLAGE AU PREMIER PLAN LE CT LYNX
NOUVELLE SALVE LE STRASBOURG A LARGUE LES AMARRES A DROITE LA BRETAGNE N'A PAS PENCORE ETE TOUCHEE
APPAREILLAGE DU STRASBOURG POSTE D'APPAREILLAGE SUR LES CT
 SALVES ENCADRANT LE STRASBOURG QUI QUITTE SON MOUILLAGE LA BRETAGNE RECOIT SON PREMIER IMPACT
LE STRASBOURG A QUITTE SON POSTE
LE STRASBOURG A APPAREILLE
VUE DE LA RADE DE MERS EL KEBIR
UN REMORQUEUR QUITTE LA PASSE APRES AVOIR ENLEVE LES FILETS
LE STRASBOURG APPAREILLE, UNE COLONNE NOIRE AU DESSUS DE LA BRETAGNE, LA PROVENCE EST TOUCHEE A SON TOUR
SALVES ANGLAISES LES CT ONT APPAREILLE
VUE DE L"ATTAQUE DES ENROCHEMENTS DE ST ANDRE AU FOND LE MOGADOR TOUCHE
LA BRETAGNE SALVES A L'EMPLACEMENT DU STRASBOURG
LA BRETAGNE EST TOUCHEE.
LA BRETAGNE EXPLOSION A BORD
LA BRETAGNE EST FRAPPEE MORTELLEMENT
LA BRETAGNE TOUCHEE DEBUT D'INCENDIE
LA BRETAGNE LE FEU SE PROPAGE A BORD
LA BRETAGNE TOUCHEE LE BATIMENT EN PERDITION
LA BRETAGNE EN FEU A SA GAUCHE LE CDT TESTE
LA BRETAGNE EN FLAMMES TOUCHEE A L'ARRIERE NOUVELLE SALVE A L'ANCIEN MOUILLAGE DU STRASBOURG, DRISSE SECTIONNE PAR UN ECLAT, GERBE D'EAU DANS LE SILLAGE
LE FEU SE PROPAGE
L'AGONIE DE LA BRETAGNE SE POURSUIT
LA BRETAGNE EN FEU L'ARRIERE S'ENFONCE VUE DU STRASBOURG
LA BRETAGNE INCENDIE A BORD COMMENCE A SOMBRER A BABORD LE CDT TESTE
LA BRETAGNE S'ENFONCE PAR L'ARRIERE
LA GITE S'ACCENTUE LA BRETAGNE CHAVIRE. PLUS DE 900 MORTS
LA BRETAGNE SOMBRE SON AGONIE S'ACHEVE
LA PROVENCE DES ECLATS D'OBUS FRAPPERONT LE TELEMETRE PRINCIPAL DE 340mm ET LA TOURELLE 3 DE 340mm
LA PROVENCE AU PREMIER PLAN RIPOSTE
LA PROVENCE TIRE LE STRASBOURG APPAREILLE LA BRETAGNE EN FLAMMES
LA PROVENCE VUE DU DUNKERQUE
LA PROVENCE TOUCHEE LA VAPEUR S'ECHAPPE DE L'ARRIERE SUITE A LA CONDUITE COUPEE
LA PROVENCE TOUCHEE PAR UN IMPACT D'OBUS INCENDIE SUR LE PONT
LA PROVENCE ON COMBAT L'INCENDIE
LA PROVENCE ON S'AFFAIRE SUR LE PONT
LA PROVENCE L'INCENDIE EN VOIE D'EXTINCTION
ECHAPPEE DES CT VUE DU PORT D'ORAN
LE MOGADOR FRAPPE ALORS QU'IL TENTE DE FRANCHIR LA PASSE
LES CT FRANCHISSENT LA PASSE SEUL LE MOGADOR TOUCHE EST IMMOBILISE
LE MOGADOR TOUCHE A LA POUPE DANS LA PASSE
LE MOGADOR ET LA BRETAGNE FRAPPES VUE DE LA COLLINE DE SANTA-CRUZ
VUE DES EXPLOSIONS SUR LE MOGADOR
LE CT TIGRE DOUBLE LE MOGADOR
POUPE DECHIQUETEE PAR UN OBUS DE 380mm ET PAR L'EXPLOSION DES GRENADES DU BORD
LES CT FRANCHISSENT LA PASSE VUE DU PORT D'ORAN
LES CT DANS LA PASSE ENCADRES PAR LES TIRS ANGLAIS
LES TIRS SE SUCCEDENT ENCADRANT LES CT DANS LA PASSE
LES CT DANS LA PASSE
LE TERRIBLE SUIVI DU LYNX ENCADRE PAR DES TIRS ANGLAIS
NOUVELLE SALVE PRES DE LA PASSE
LES CT EN FILE FRANCHISSENT LA PASSE
LE VOLTA DOUBLE LE MOGADOR DONT L'ARRIERE A ETE ARRACHEE
LE TERRIBLE LE LYNX AU MILEU DEPASSE LE MOGADOR
LE CT VOLTA ETAT MAJOR
LE VOLTA POSTE DE COMBAT
LE VOLTA TIRE
LE VOLTA SUIVI DU TIGRE
LES CT ECHAPPEE VUE DU VOLTA
LES CT ENCADRES PAR LES SALVES VUE DU VOLTA
LES CT ENCADRES PAR DES TIRS ANGLAIS
LES CT EN ROUTE EN PROTECTION DU STRASBOURG
LES CT ENCADRENT LE STRASBOURG ET FILENT VERS TOULON
LE LYNX SOUVENIR D'UN ECLAT D'OBUS ANGLAIS
LE STRASBOURG SORTI DE LA PASSE OUVRE LE FEU
LE STRASBOURG S'ECHAPPE VUE DU PORT D'ORAN
LE STRASBOURG ENCADRE PAR DES TIRS ANGLAIS
LE STRASBOURG OUVRANT LE FEU PAR LE PEINTRE MARIN-MARIE
LE STRASBOURG PLAN D'ECHAPPEE
LE MOGADOR ARRIERE PULVERISE VUE DU KERSAINT
LE MOGADOR VUE DU KERSAINT
LE MOGADOR LA POUPE ARRACHEE PAR UN IMPACT D'OBUS DE 380 mm

L e Drame

  • 17H55. Le Hood ouvre le feu après avoir hissé le pavillon 5
  • 17H56. Premières salves du Hood, du Valiant et du Resolution. Elles passent au-dessus de la vedette de Holland et frappent l'est de la jetée.
  • 17H58. La 2ème salve encadre la jetée. Les éclats de blocs de pierre balaient le pont du remorqueur Armen faisant 3 morts.

L'Agonie de la Bretagne

  • 17H59. 3ème salve. Le bâtiment est touché à la hauteur des tourelles arrière. Le feu se propage à bord.
  • 18H03. Une nouvelle salve frappe la Bretagne. Le feu ravage le bâtiment de l'avant au mât arrière. L'évacuation est ordonnée.
  • 18H07. La Bretagne est en feu de la proue à la poupe. Elle commence à couler par l'arrière.
  • 18H09. La Bretagne explose, prend de la gite puis chavire. Son agonie aura duré 7 à 8 minutes.

Le départ des contre-torpilleurs

  • 17H58. Appareillage des CT : Mogador, Volta, Terrible, Lynx , Tigre, Kersaint.
  • 17H59. Le Mogador, dans les passes, est frappé par un obus de 380mm. L'arrière est déchiquetée, l'explosion de ses grenades sous-marines pulvérise la poupe. Il continue à flotter et reste mouillé devant la jetée.

Le Volta qui le suit, l'évite et fonce vers la sortie à la tête de la ligne des CT au milieu des obus.

Le Tigre gêné par sa chaîne tribord, abandonne son amarre, libère sa chaîne puis la file des CT.

  • 18H04. Le Mogador est évacué.
  • 18H10. Le Lynx suivi du Tigre ouvre le feu sur le Wrestler.

Le Kersaint est le dernier CT à franchir la passe. Limité à 20Nds, il entre en baie d'Arzew. Nouvel appareillage à 20H45 vers Toulon et arrivée le 5 juillet à 6 H.

Le Dunkerque touché

  • 18H04. Le premier projectile de 380mm frappe la tourelle de 330mm la rendant inutilisable ; ses servants sont morts déchiquetés.

Une nouvelle salve frappe le bâtiment, les obus traversent le hangar aviation sans explosés

  • 18H08 2 autres obus de 380mm frappent l'arrière du Dunkerque le privant d'énergie. L'artillerie est paralysée, le bâtiment est ingouvernable. Le Cdt Séguin décide de l'échouer.
  • 18H10 Le Dunkerque, à petite vitesse, s'échoue devant le village de St André.

La Provence frappée

  • 17H57 Sans être dégagée, la Provence ouvre le feu par-dessus le Dunkerque.
  • 18H03. La Provence est à son tour, touchée .Un obus frappe son bâbord arrière provoquant une voie d'eau et un incendie. Les 2 tourelles arrière sont immobilisées. Un 2ième projectile atteint la tourelle de télépointage au- dessus du mât tripode. Les circuits électriques sont hors d'usage. Le LV Cherrière, directeur de tir, a la jambe sectionnée, il décédera peu après. La Provence s'enfonce par l'arrière et avec l'erre qui lui reste, elle va s'échouer entre Roseville et St Clotilde.

L'Echappée du Strasbourg

  • 17H56. Le Strasbourg largue ses amarres à l'arrière, file sa chaîne bâbord et met en avant en grand sur la gauche.
  • 17H58. Il quitte le mouillage.
  • 18H02. Il appareille à grande vitesse. Au même moment, une salve s'abat sur son mouillage qu'il vient de quitter. La coque est criblée de nombreux éclats et une drisse est coupée
  • 18H08. Il fait pivoter sa tourelle vers bâbord, entre dans la passe à 15 Nds et tire 4 obus de 330mm
  • 18H10 : Le Strasbourg franchit indemne la porte du barrage de mines magnétiques. Grâce à un rideau de fumée, il échappe aux Anglais, remonte la file des CT à 28 Nds avec qui, il fait route à l'est vers Toulon.
  • 18H20. Echappée du Strasbourg et des CT Volta, Tigre, Terrible et Lynx
  • 18H40 Poursuite vaine du Hood et des croiseurs Arethusa et Enterprise Attaque aérienne des Swordfish.
  • 18H45. Le Strasbourg tire sur des Swordfish et les CT lâchent des grenades sous-marines.
  • 19H05. Nouvelle attaque aérienne sans résultat
  • 21H30. Fin du poste de combat sur le Strasbourg qui poursuit sa route vers Toulon. Bilan : 5 morts par asphyxie dans une chaufferie due aux gazs.

Le Cdt Teste indemne

  • 18H10. Ce bâtiment n'a pas appareillé. Il est indemne, il a seulement été encadré par des gerbes de 380mm lui occasionnant des dégâts minimes.

Port d'Oran

  • 17H57. Dès l'ouverture du feu, Marine Oran ordonne aux torpilleurs d'appareiller à savoir : les Brestois, Bordelais, Boulonnais ,Tramontane , Tornade, Typhon et Poursuivante.
  • 18H00. Appareillage du port d'Oran des 4 sous-marins Danae, Eurydice, Diane et Ariane qui prennent position dans l'ouest du rocher de l'Aiguille.
  • 18H10. Les torpilleurs rejoignent le Strasbourg. Faute de vitesse suffisante Le torpilleur Trompe abandonne. Faute de mazout, le Bordelais reçoit liberté manoeuvre. Il ralliera Toulon le 4 juillet au soir.

Les Brestois et Boulonnais accompagnent dans un premier temps le Strasbourg puis se réfugient à Alger, le 4 juillet. Le 5 juillet, ils retrouvent le Cdt Teste, réfugié en baie d'Arzew. Le 6 juillet, ils repartent avec le Cdt Teste, évitent un raid des Swordfish, et font route vers Bizerte où ils arrivent le 7 juillet au soir.