LA BRETAGNE LA QUILLE EN L'AIR DEVANT LE CDT TESTE INDEMNE
LA BRETAGNE : RECHERCHE DE VICTIMES ET DE SURVIVANTS
LA BRETAGNE : ARRIVEE DES SAUVETEURS
SAUVETEURS AUTOUR DE LA COQUE DE LA BRATAGNE
SAUVETEURS A LA RESCOUSSE AUTOUR DE LA QUILLE DE LA BRETAGNE
LA BRETAGNE : SAUVETEURS PRES DE LA COQUE
RECHERCHES DES VICTIMES PAR LES SAUVETEURS AUTOUR DES DEBRIS DE LA BRETAGNE
CANOTS ET BALEINIERES A LA RECHERCHE DES SURVIVANTS BLESSES OU ATROCEMENT BRULES
LE MOGADOR : ARRIERE ARRACHEE UN CORPS FLOTTE DANS L'EAU MAZOUTEE
LE DUNKERQUE : VICTIMES ET BLESSES RECUEILLIS DANS UN CANOT
LE DUNKERQUE : VICTIME OU BLESSE MONTE A BORD
LE DUNKERQUE : VICTIMES ET BLESSES RECUEILLIS A BORD
LE DUNKERQUE : VICTIMES RECUEILLIES A BORD
LE DUNKERQUE : VICTIMES ET BLESSES SONT HISSES A BORD
LE DUNKERQUE : UN VERRE DE RHUM EST DONNE AUX BLESSES
SAUVETEURS EPUISES SE REPOSENT SUR LE PONT DU DUNKERQUE
LE DUNKERQUE : M EGON,IM1 BOREY,SM DINE ,QM GUIVARCH EQUIPE CHARGEE DE RECHERCHER LES CORPS DANS LES MACHINES
FIN DE L'ATTAQUE SORTIE DES CIVILS
APRES L'ATTAQUE LES CIVILS SORTENT DES ABRIS
SAUVETEURS SUR LES QUAIS
RESCAPE RECUEILLI SORTANT DE L'EAU COUVERT DE MAZOUT
BLESSES RECUEILLIS PAR AMBULANCES ET VOITURES PARTICULIERES
EVACUATION DES BLESSES PAR CAMION
UNE INFIRMIERE APPORTE LES PREMIERS SECOURS ET SOINS AUX RESCAPES
LA PROVENCE - LE BATIMENT ECHOUE
LE DUNKERQUE ECHOUE
DUNKERQUE ECHOUE, BRETAGNE COQUE RETOURNEE, CDT TESTE INTACT, PROVENCE ECHOUEE, MOGADOR POUPE EN FLAMMES
LA PROVENCE APRES ECHOUAGE
LA PROVENCE FILETS DE PROTECTION A POSTE
LA PROVENCE PONT APRES LES TIRS ANGLAIS
LA PROVENCE - LE PONT APRES L'ATTAQUE
CHEMISE DEFORMEE DU CANON TRIBORD DE LA TOURELLE 3 DE 340 PAR UN ECLAT D'OBUS ANGLAIS
LA PROVENCE - ASPECT DE LA COQUE
LA PROVENCE - DEGATS A L'INTERIEUR
LA PROVENCE - IMPACTS DANS LA COQUE
LA PROVENCE - LA COQUE TOUCHEE
LA PROVENCE - TROU D'OBUS DANS LE CARRE DES OFFICIERS
DUNKERQUE ET PROVENCE ECHOUAGE EN COURS.
LE DUNKERQUE : APRES L'ATTAQUE
LE DUNKERQUE SOUS LE TOIT DE LA TOURELLE DEUX IMPACTS DE 380MM
LE DUNKERQUE INSPECTION DU PONT
LE DUNKERQUE VUE DU PONT TRIBORD
LE DUNKERQUE: ON RANGE LE PONT ENCOMBRE
CONSTAT DES DEGATS BRECHE D'OBUS DANS LA COQUE
LE DUNKERQUE: BRECHE BLINDAGE TROUE PAR 380MM
LE DUNKERQUE: BRECHE CAUSEE PAR LE PASSAGE D'UN OBUS
IMPACT D'OBUS ANGLAIS QUI A TRAVERSE LE HANGAR AVIATION
LE DUNKERQUE AUTRE IMPACT D'OBUS DANS LA COQUE
IMPACT D'OBUS ANGLAIS
LE DUNKERQUE: AUTRE BRECHE
LE DUNKERQUE : BRECHE LE PONT EVENTRE PAR UN IMPACT D'OBUS.
IMPACT D'OBUS ANGLAIS SUR LA TOURELLE II DE 330mm
INSPECTION DES DEGATS PRES DE LA TOURELLE 2
PONT ET CLOISONS TRANSPERCES
LE DUNKERQUE PREMIERES INTERVENTIONS APRES L'ATTAQUE
LE DUNKERQUE: BRECHE TROU DANS LA COQUE
LE DUNKERQUE : BRECHE VUE DE L'INTERIEUR
LE DUNKERQUE : BRECHE VUE DU COMPARTIMENT MACHINE
CULOT D'OBUS DE 380MM DANS LA MACHINE
LE DUNKERQUE BRECHE ET DEGATS INTERIEURS
LE DUNKERQUE : AUTRE VUE DE L'INTERIEUR
LE DUKERQUE : VUE DE LA GAMELLERIE APRES L'ATTAQUE
REFECTOIRE EQUIPAGE APRES L'ATTAQUE
LE MOGADOR COMBAT CONTRE LE FEU A BORD
LE MOGADOR ARRIERE DECHIQUETE ARROSAGE EN COURS
LE MOGADOR POURSUITE DE LA LUTTE CONTRE L'INCENDIE
LE MOGADOR EN FEU
LE MOGADOR : LA PROUE ARRACHEE
AUTRES - VUE DU PORT APRES LE DRAME
 MORCEAU D'OBUS 380MM ANGLAIS
DEGATS SUR LA JETEE
 PHARE DE LA JETEE DETRUIT PAR UN ECLAT DE 380 MM
LES QUAIS CRIBLES D'ECLATS D'OBUS
LA BRETAGNE : SCOUTS MARINS AYANT PARTICIPE AU SAUVETAGE DE VICTIMES
LA POUPE DU MOGADOR BROYEE
3 JUILLET SOIR LE PORT DE MERS EL KEBIR DESERTE VUE DES COLLINES
3 JUILLET SOIR LES BTS DUNKERQUE ET PROVENCE ECHOUES VUE DE LA TERRE

Une soirée de deuil

Les secours ( marins , pêcheurs, scouts marins) affluent autour de la coque de la Bretagne dont la carène émerge encore avant de disparaître. Plus de 900 marins vont ainsi disparaître.
La digue étale ses plaies. Le phare est décapité.Les opérations de sauvetage s'organisent.
Embarcations, canots, barques de pêcheurs, rmorqueurs recueillent les blessés épuisés qui sont hissés à bord. Des cadavres flottent dans cette eau mazoutée au milieu de débris épars. Certains rescapés, br√lés, blessés luttent en vain.
Sur les quais et les chalands, les corps sont alignés ou déposés dans des caisses en bois leur servant de cercueils. Les infirmières apportent les premiers soins. On assiste à une véritable noria de camions, d'ambulances qui dirigent les blessés vers l'hôpital Baudens. Les victimes sont déposées dans le cinéma de Mers el Kébir , transformé en chapelle ardente. Des rescapés se retrouvent sur le navire hôpital Sphinx ou dans des centres d'aération.
Tandis que les cadavres s'alignent sur un chaland le long du bord du Dunkerque, d'autres blessés sont montés à bord et reçoivent les premiers réconforts. Dans la soirée, des sauveteurs exténués s'écroulent de fatigue sur le pont du bâtiment.
Ce drame n'était pas terminé, il devait se poursuivre les 4 et 6 juillet.